Lecture·Romans

Mam’zelle Lili-Rose – Du soleil plein les lunettes

Quatrième de couverture :

Quand son amoureux lui apprend qu’il la quitte, Lili-Rose est convaincue qu’elle ne sera plus jamais heureuse. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, ses parents lui annoncent que pendant les congés, ils iront passer la semaine en famille en Floride. La plupart des ados en seraient ravis, mais Lili-Rose angoisse à l’idée de faire un trajet de plusieurs jours attachée aux côtés de son insupportable petit frère, et de devoir ensuite visiter des parcs thématiques qui, disons-le, ne sont plus de son âge. Non, c’est décidé : elle n’ira pas en Floride ! À quatorze ans, elle a d’autres projets en tête !
Quoiqu’à bien y penser, ce n’est peut-être pas une mauvaise idée de se retrouver à plus de deux mille kilomètres de son ex pour le chasser de son esprit… Et quoi de mieux que de s’entourer de beaux surfeurs quand on veut guérir d’un chagrin d’amour ?

Mon avis :

Merci aux éditions Kennes pour leur confiance ! Ce roman a été une très bonne lecture.

Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance de Lili-Rose, une adolescente de quatorze ans qui vit dans les années 90. C’est une héroïne pétillante et pleine de vie, quoiqu’un peu râleuse parfois…

Au début des congés de Noël, elle est désespérée : elle n’arrive pas à croire que son amoureux l’ait quitté pour une autre fille ! Et comme si ça ne suffisait pas, ses parents ont décidé d’organiser une voyage en Floride pour la semaine de relâche… Elle n’a plus l’âge de les suivre à la trace et de faire le tour des parcs thématiques. Elle a quatorze ans, bon sang ! Mais est-ce une si mauvaise idée de s’éloigner de son ex ? Cela pourrait peut-être l’aider à l’oublier…

L’histoire se déroulant en 1997, je m’attendais à un grand dépaysement. Au fil des pages, on peut retrouver de nombreuses références cinématographiques et musicales de l’époque. A la fin du roman, on peut d’ailleurs retrouver un lexique de toutes ces références (que je n’avais pas toutes, je l’avoue !). J’ai tout de même trouvé que les préoccupations de Lili-Rose et des ados aujourd’hui étaient assez similaires (peines de cœur, découverte de soi, regard des autres…).

J’ai beaucoup aimé découvrir la Floride aux côtés de la jeune fille (même si son expérience se limitait la plupart du temps à la piscine de l’hôtel et à sa plage de sable blanc !). Elle y fait la connaissance de nombreux Américains, qui parlent donc en anglais (la traduction est donnée en bas de page). Cela permet aux plus jeunes de travailler leur anglais au fil du récit, tout en suivant les aventures de cette héroïne pleine de vie. Je dois l’avouer, ce roman m’a donné des envies de voyage ! Je n’ai plus qu’une hâte : découvrir la Floride à mon tour !

Note : 4.5 sur 5.

Le premier tome d’une série jeunesse prometteuse !

Un commentaire sur “Mam’zelle Lili-Rose – Du soleil plein les lunettes

Répondre à Fleur glacée Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s