Lecture·Romans

Dans la tête d’Anna.com 2

Merci aux éditions Kennes pour l’envoi de ce tome 2, que j’attendais avec impatience !

J’avais beaucoup aimé le tome 1 de cette série et j’avais hâte de lire la suite des aventures d’Annabelle, à laquelle je m’étais vraiment attachée.

Annabelle trouve sa vie très ennuyeuse. Coincée entre une grande sœur parfaite en tout et un petit frère chouchouté par leurs parents, elle se sent invisible. Elle adore écrire et, dans le premier tome, elle décide d’ouvrir un blog, sous le pseudonyme d’Anna. Elle y raconte ce qu’il se passe dans sa vie… en transformant quelques détails, pour la rendre plus intéressante.

Mais dans ce deuxième tome, une catastrophe se produit : un lecteur, qui agit sous le nom d’Anonyme03, a découvert sa véritable identité et menace de la révéler. De quoi aura l’air Annabelle, si tout le monde découvre que ses incroyables aventures ne sont en fait qu’un tissu de mensonges ? Ce blog, c’est un peu sa bouée de sauvetage, une porte vers la vie qu’elle rêverait d’avoir. Notre héroïne décide alors d’enquêter et elle va tout faire pour arrêter ce mystérieux maître chanteur…

J’ai adoré suivre l’enquête d’Annabelle pour essayer de découvrir qui était cet Anonyme03 : au fil des pages, des indices sont disséminés, ce qui m’a permis de remonter avant Annabelle à cette mystérieuse personne, mais ça ne m’a pas empêchée d’être à fond dans ma lecture, au contraire ! J’ai retrouvé avec plaisir la plume de Catherine Francœur et la belle mise en page du tome 1. Et encore une fois, cette couverture… 😍

⭐️⭐️⭐️⭐️,5/5

Une très belle lecture ❤️ @girlyaddict et @kenneseditions : hâte d’avoir la suite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s